• Le Centre Antipoisons belge expliqué en deux minutes
  • Napoléon a-t-il été empoisonné?
  • Intoxication au CO
 
 

Nouveautés

 
 

Quelles questions nous vous poserons lors de l’appel?

Gardez l’emballage du produit à portée de main.

  • L’âge de la victime: s’agit-il d’un enfant ou d’un adulte?
  • Le nom du produit à l’origine de l’intoxication (gardez l’emballage, le mode d’emploi, la notice à portée de main).
  • En quelle quantité (nombre de comprimés, cuillères à soupe ou à café,...) le produit a-t-il été ingéré?
  • Que s’est-il exactement passé (accident, tentative de suicide,...)?
  • Y a-t-il des symptômes de malaise ? Dans l’affirmative, lesquels?
 
 

Risque actuel

Benzodiazépines

En cas de prise prolongée il y a un risque de dépendance. L’arrêt brutal du médicament peut s’accompagner de symptômes de sevrage tels que anxiété, insomnie, cauchemars, hallucinations, convulsions.

Intoxication au CO

Quoi de plus agréable par temps froid qu’une belle flambée ou un long bain brûlant. Mais la saison froide est aussi la période durant laquelle le Centre Antipoisons enregistre le plus de cas d’intoxication au CO. Malgré les campagnes de prévention, l’intoxication au CO reste la première cause d’intoxication mortelle en Belgique. Comment reconnaître une intoxication CO? Que faire lors d’une intoxication CO? Comment prévenir l' intoxication au CO?
 
 

Flash prévention

Lors du nettoyage des toilettes, n’utilisez jamais un déboucheur en combinaison avec de l’eau de Javel. Des vapeurs chimiques se forment rapidement dans ce cas. Évitez de mélanger différents produits chimiques, utilisez les produits en quantité raisonnable et de la manière pour laquelle ils sont prévus.

Bienvenue au Centre Antipoisons

Vous trouverez sur ce site Internet les informations sur les principaux sujets pour lesquels le Centre Antipoisons est contacté. Nous vous donnons également des conseils sur la manière d’utiliser les produits en toute sécurité et sur l’étiquetage des produits.