Intoxication chez les animaux

 
 
Pour beaucoup de Belges, chats et chiens font partie de la famille. «Il ne leur manque que la parole» entend-on souvent. Leur organisme est aussi très différent du nôtre et tous les médicaments et les aliments destinés aux humains ne leur conviennent pas. Environ 8 % des appels reçus par le Centre Antipoisons concernent des animaux. En 2016 le Centre Antipoisons a été consulté 3.828 fois par des propriétaires d’animaux ou des vétérinaires. Les appels concernent surtout des accidents chez le chien ou le chat.
 
 
 
 

Symptômes

Les animaux ne sont pas doués de parole: ils ne peuvent dire de quoi ils souffrent, encore moins nous signaler qu’ils sont intoxiqués. Une intoxication ne donne pas de symptômes caractéristiques.

C’est une possibilité qu’il faut évoquer si votre animal présente les symptômes suivants sans cause identifiée: 

  • Troubles digestifs: salivation abondante, nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales.
  • Troubles respiratoires: toux, essoufflement, difficultés respiratoires.
  • Troubles neurologiques: faiblesse, troubles de l’équilibre, excitation, tremblements, spasmes musculaires, convulsions.
  • Saignements: par exemple après ingestion de mort-aux-rats
 
 
 
 

Traitement

Si vous suspectez une intoxication, prenez contact avec votre vétérinaire ou avec le Centre Antipoisons

Si vous suspectez une intoxication, prenez contact avec votre vétérinaire ou avec le Centre Antipoisons 070 245 245 (appel gratuit 24h/24).

N’essayez pas de faire vomir l’animal et ne lui faites rien prendre. En cas de projection d’un produit dans l’œil ou sur la peau, un rinçage immédiat et prolongé  à l’eau tiède du robinet est toujours indiqué. 

 

Dans tous les autres cas, consulter votre vétérinaire ou le Centre Antipoisons.

 
 
 
 

Risque

Les chats sont plus prudents

Les animaux domestiques sont également exposés au risque d’intoxication: les chiens surtout sont souvent victimes de leur gloutonnerie et avalent sans discernement granulés anti-limaces, raticides ou engrais. Les chats sont plus prudents. Les intoxications chez le chat surviennent plutôt par administration erronée de médicaments ou d’antiparasitaires.