Aménager les espaces verts: conseils utiles

 
 
Le retour des beaux jours nous donne souvent envie d’aménager ou de réaménager nos jardins et autres espaces de plein air. Si vous décidez de planter de nouvelles espèces (dans votre jardin, dans une cour d’école, etc.) ou d’installer une aire de jeu (ou un bac à sable), soyez attentifs aux plantes dangereuses, tant pour les humains que pour les animaux de compagnie. Il est en effet peu judicieux de choisir des plantes potentiellement toxiques ou dangereuses pour un jardin où des enfants jouent ou une aire de jeux. Cela vaut aussi bien pour les plantes d’extérieur que pour les plantes d’intérieur.
 
 
 
 

Traitement

  • Dans un premier temps, enlevez les restes de plante de la bouche et donnez un peu d’eau à boire.
  • Appelez le Centre Antipoisons (070 245 245 – appel gratuit) afin de connaître les mesures à prendre (administration de charbon médicinal p.ex.).
  • Vous ne connaissez pas le nom de l’espèce? Une identification précise de la plante est nécessaire. Pour ce faire, vous pouvez nous envoyer une photo de bonne qualité de la plante impliquée dans l’intoxication.
 
 
 
 

Toxicité

Les plantes épineuses peuvent entrainer de douloureuses blessures.

De nombreuses plantes peuvent se révéler toxiques ou problématiques. Parmi les plus grand risques, nous pouvons citer:

  • Toxicité en cas d’ingestion: les jeunes enfants ou les animaux sont souvent tentés de porter baies, feuilles ou tiges à leur bouche. De nombreuses plantes peuvent être toxiques en cas d’ingestion. La gravité de l’intoxication est variable selon l’espèce de plante.
    Par ailleurs, certaines plantes (Pieris Japonica, Rhododendron,…) sont particulièrement toxiques pour les animaux.
  • Irritation de la peau: certaines plantes (Euphorbes, Chélidoine,…) peuvent causer des irritations de la peau, notamment en cas de contact avec la sève.
  • Sensibilité au soleil: en contact avec la peau, la sève de certaines plantes (Berce du Caucase, Rue,…) peut provoquer des brûlures plus ou moins graves en cas d’exposition au soleil. Ce risque persiste plusieurs jours après le contact.
  • Irritation des yeux: en contact avec les yeux, la sève de certaines plantes (Euphorbes, Chélidoine,…) peut provoquer des lésions importantes.
  • Allergies: certaines plantes ou arbres peuvent être allergisants. Par exemple, allergie aux pollens (bouleau, cyprès,…) ou eczéma après contact (Primevères,…).
  • Blessures physiques: les plantes épineuses (Pyracantha, Épine du Christ,…) peuvent entrainer de douloureuses blessures. Ces plaies peuvent s’infecter.

Suivant l’espèce, les parties toxiques peuvent varier: soit toute la plante est toxique, soit certaines parties (feuilles, baies, bulbes, etc.).

 
 
 
 

Prévention

N'hésitez pas à vous faire aider d'un spécialiste lorsque vous choississez vos plantes.
  • Évitez autant que possible de planter des espèces toxiques dans un jardin où jouent des enfants ou à proximité d’une aire de jeu. Préférez des espèces peu ou pas toxiques. Une liste existe sur notre site Web: lien.
  • Si vous procédez à un réaménagement, examinez minutieusement les alentours pour identifier les éventuelles plantes toxiques.
  • Lors de l’achat d’une plante, il est utile de conserver son nom écrit sur une étiquette placée sur le pot. Dans le jardin, faites un inventaire reprenant les noms des plantes présentes. En cas d’accident, vous disposerez rapidement des informations utiles.
  • Vos voisins peuvent posséder des plantes toxiques qui débordent sur votre terrain. Discutez avec eux de l’enlèvement éventuel de ces plantes.
  • Pour les plus jeunes enfants, il faut éviter tout contact avec les plantes toxiques et les accompagner en permanence lors des activités de plein air.
  • Si votre enfant est plus âgé, apprenez-lui à reconnaitre les plantes, expliquez-lui les dangers potentiels et donnez-lui le réflexe de se laver les mains après un contact.
  • N’hésitez pas à vous faire aider d’un spécialiste (horticulteur, pépiniériste) lorsque vous choisissez vos plantes.
  • Si vous avez des questions sur la toxicité d’une plante, vous pouvez également prendre contact avec le Centre Antipoisons (070 245 245).
 
 
 
 

En savoir plus?

La liste des plantes potentiellement toxiques est longue. Voici trois sources d’informations qui peuvent vous guider parmi les plantes à éviter :

  • Brochure plantes du Centre Antipoisons : brochure détaillant les risques représentés par les plantes pour lesquelles nous recevons le plus d’appel.
  • Liste des plantes toxiques : éditée par le Jardin botanique de Meise, cette liste détaille quelles sont les plantes toxiques mais aussi quelles parties de la plante peuvent poser problème.
  • Manuel Sécurité des aires de jeux : brochure éditée par le SPF Économie, présentant entre autres une liste de plantes déconseillées lorsque l’on aménage une aire de jeux (voir page 60 et 61 de la brochure).