Nouveautés

Le Centre Antipoisons termine 2020 avec un nombre record d’appels.

Le Centre Antipoisons termine 2020 avec un nombre record d’appels. “En tant que centre de référence et d’expertise pour les problèmes toxicologiques, nous avons été contactés au minimum 65.322 fois pour donner un avis. 56.055 (86%) appels concernaient une exposition à un toxique et 9.216 appels (14%) correspondaient à une question informative. Cela signifie 4.654 appels en plus par rapport à 2019, et donc une augmentation de 7,6%.

Kaarsen branden en dat maakt hen strikt genomen giftig.

Que ce soit sur un gâteau d’anniversaire ou comme décoration à l’approche des fêtes, les bougies font partie de notre environnement quotidien. Mais qu’en est-il de leur toxicité?

La direction et le personnel du Centre Antipoisons vous souhaitent de bonnes fêtes et une année 2021 prospère!

Il existe actuellement un consensus croissant admettant que l'hydroxychloroquine n'est pas utile pour traiter les patients atteints de covid.

L'hydroxychloroquine, autrefois utilisée dans la lutte contre la malaria, l’est actuellement dans le traitement de certaines maladies inflammatoires. Est-ce que cela fonctionnerait également contre le coronavirus? C'est la question qui a préoccupé ces derniers mois de nombreux scientifiques. Bien que l'hydroxychloroquine agisse contre le coronavirus dans un environnement de laboratoire, elle ne semble malheureusement pas efficace lorsqu’elle est administrée à des patients.

En cas d'exposition, il est préférable d'appeler immédiatement le Centre Antipoisons et il est très important d’immédiatement bien rincer l'œil à l'eau tiède et pendant 15 minutes.

Il est difficile de trouver un bâtiment où il n'y a pas de borne de désinfection contenant du gel hydroalcoolique à l'entrée, mais vous en trouverez aussi chez vous... C'est une bonne précaution nécessaire dans la lutte contre le coronavirus, mais les enfants curieux peuvent facilement en recevoir dans les yeux et en subir des dommages graves.

Lésions oculaires

L'automne est la saison des châtaignes, des marrons, des noix et des glands.

L'automne est la saison des châtaignes, des marrons, des noix et des glands. C'est le moment idéal de les ramasser. Mais il est bon de savoir que certains d’entre eux sont comestibles alors que d'autres ne le sont pas.

Le nombre d'accidents avec des produits chimiques ménagers a fortement augmenté suite à Covid-19. Le SPF Santé publique et le Centre Antipoisons lancent donc la campagne "Lire avant d'utiliser" pour encourager les gens à toujours lire l'étiquette en priorité, les sensibiliser aux risques et leur donner des conseils sur la manière d'utiliser les produits chimiques en toute sécurité.

Malheureusement le nombre de décès a augmenté de plus de 30%, un pourcentage inquiétant.

Les intoxications au monoxyde de carbone, aussi appelé CO, tuent des centaines de personnes chaque année et sont la cause du plus grand nombre de décès accidentels par intoxication dans notre pays. "Le nombre total d'accidents causés par le CO a diminué en 2019 et est même tombé à son plus bas niveau depuis que le Centre Antipoisons enregistre tous les chiffres.

Les feuilles et les tiges du plant de tomate sont toxiques et impropres à la consommation.

Les pommes de terre et les tomates sont des légumes omniprésents dans notre cuisine. Une certaine confusion subsiste cependant encore quant à savoir si ces produits verts et non mûrs peuvent être oui ou non consommés? En fait, il vaut mieux ne pas en manger en raison des substances toxiques qu’ils contiennent, à savoir la solanine et la tomatine.

En temps de canicule, impossible de ne pas y penser ou de pas en parler, et à raison bien sûr: les algues bleues dont il vaut mieux se méfier et éviter.

En temps de canicule, impossible de ne pas y penser ou de pas en parler, et à raison bien sûr: les algues bleues dont il vaut mieux se méfier et éviter. Leurs éléments toxiques peuvent vraiment faire tomber votre baignade à l’eau.

Pages