Nouveautés

Visite du Centre Antipoisons des Pays-Bas

Le Centre Antipoisons a reçu une délégation du Centre Antipoisons d'Utrecht aux Pays-Bas pour une journée d'échange d'expérience avec l'équipe du Centre belge.


 

 

Socrates

De tout temps les hommes se sont intéressés aux poisons. La peur des animaux venimeux, la fascination exercée par le pouvoir des plantes et des aromates ont toujours fait partie de la vie. Par le passé, les épidémies, les maladies infectieuses, les décès inexpliqués étaient souvent attribués à un empoisonnement parce qu’on ignorait tout du rôle des bactéries et des virus dans la transmission des maladies. 

Anne-Marie Descamps nominée pour le 'Vlaamse Scriptieprijs'

Anne-Marie Descamps, directrice administrative du Centre Antipoisons, a été nominée pour le 'Vlaamse Scriptieprijs' pour son travail de Master en gestion de soins de santé à l’université de Gand intitulé 'De eerstelijnsfunctie van een Antigifcentrum: economische impact op de gezondheidsuitgaven'.

Nouvelle brochure Centre Antipoisons

Le Centre Antipoisons vous présente sa toute nouvelle brochure. Le contenu expose d’une manière très claire le travail mené conjointement par le Centre Antipoisons. Vous pouvez télécharger la brochure en cliquant sur le ce lien.

Nouveau livre de Marcel De Cleene

Le nouveau livre de Marcel De Cleene, professeur botaniste renommé, s’intitule 'Giftige bloemen en planten'. Il a écrit le livre avec la collaboration du Centre Antipoisons. Le professeur de l’université de Gand (UGent), Marcel De Cleene, maintenant à la retraite, a écrit de nombreux articles et livres sur la toxicologie des plantes. « Empoisonnements par les plantes dans nos régions provoquent souvent beaucoup de désagréments.

7.000 appels pour erreur médicamenteuses reçus chaque année au Centre Antipoisons

Sur les 7.000 appels pour erreur médicamenteuses reçus chaque année au Centre Antipoisons, 60 % impliquent une victime adulte et 40 % un enfant. C’est dans la catégorie d’âge entre 1 et 4 ans que surviennent la  plupart des erreurs chez l’enfant.

Le monoxyde de carbone reste la première cause de mort par intoxication accidentelle en Belgique.

Il fait plus froid et nous allumons à nouveau le chauffage. Faites attention aux intoxications au CO! Le monoxyde de carbone reste la première cause de mort par intoxication accidentelle en Belgique. Donc prévoyez un entretien régulier des appareils de chauffage et de production d'eau chaude. Aérez bien les locaux où ils sont installés. Et faites régulièrement contrôler les cheminées.

En savoir plus. 

Chaque année, le Centre Antipoisons reçoit environ 400 appels impliquant des champignons.

Les champignons poussent en abondance en cette fin d’été. Le Centre Antipoisons enregistre de nombreux appels pour des ingestions accidentelles par de jeunes enfants. En 2015, le Centre Antipoisons a reçu 414 appels pour des accidents impliquant des champignons. Soyons conscients qu’en Belgique, il n’est pas rare de rencontrer des champignons toxiques. Des connaissances en mycologie sont indispensables pour ne pas courir de risque en cueillant des champignons pour les consommer.

Rentrée des classes

L'école est un milieu où les enfants sont en sécurité mais où il faut parfois faire face à des situations imprévues.

Les piqûres de guêpe ou d’abeille peuvent provoquer trois types de réaction.

Les piqûres de guêpe ou d’abeille peuvent provoquer trois types de réaction: une réaction locale, une réaction toxique qui dépend du nombre de piqûres et une réaction allergique qui peut se déclencher après une seule piqûre. La réaction locale est la plus fréquente et nécessite rarement l’intervention d’un médecin. Les réactions toxiques et allergiques sont des urgences médicales pour lesquelles une hospitalisation est souvent nécessaire. 

Pages