Le paracétamol est-il un médicament sûr?

Le paracétamol est l’un des antidouleurs et antipyrétiques (médicament contre la fièvre) le plus utilisé au monde. Il est disponible sans prescription et peut être utilisé chez l’enfant, la femme enceinte et la personne âgée. Comme pour tous les autres médicaments, il est important de respecter les doses maximales.

En cas de suspicion de surdosage, il est important de ne pas attendre l’apparition de symptômes. Si vous avez ingéré trop de paracétamol, prenez immédiatement contact avec votre médecin, votre pharmacien ou le Centre Antipoisons.

Quel est l’usage du paracétamol?

Le paracétamol est utilisé pour le traitement des formes légères et modérées de la douleur et/ou pour le traitement de la fièvre. On l’utilise par exemple en cas de grippe, de refroidissement, de mal de gorge, de maux de tête, de douleurs dentaires ou en cas de migraine, de douleurs menstruelles,...

Quelle quantité de paracétamol peut-on prendre?

  • Pour un adulte, la dose maximale de paracétamol est de 4 grammes par jour
    (maximum 4 x 1 gramme ou 8 x 500 mg par 24 heures).

  • Chez l’enfant, la dose maximale est de 10 à 15 mg par kilo de poids corporel et ce au maximum 4 fois par jour.

Entre chaque prise, il faut respecter un intervalle d’au moins quatre heures.

Si vous utilisez d’autres médicaments contenant également du paracétamol, vous devez en tenir compte afin de ne pas dépasser la dose maximale quotidienne.

Le traitement par le paracétamol doit être le plus court possible et doit être strictement adapté à la durée des symptômes. Si la douleur ou la fièvre dure plus de 3 jours, il vaut mieux consulter un médecin.

Que faire en cas de surdosage de paracétamol?

Si vous avez ingéré trop de paracétamol, prenez immédiatement contact avec votre médecin, votre pharmacien ou le Centre Antipoisons. Si vous suspectez un surdosage, il est nécessaire d’obtenir un avis médical, même si vous vous sentez bien, et ce en raison des risques de lésions du foie. 

Un surdosage en paracétamol peut provoquer de graves lésions du foie qui peuvent mettre la vie en danger. Le foie joue, entre autres, un rôle dans l’élimination de substances toxiques telles que l’alcool ou les médicaments mais également dans le métabolisme énergétique. Lorsque les lésions du foie sont irréversibles, la transplantation représente l’unique chance de guérison.

Les premiers symptômes d'un surdosage en paracétamol sont des nausées, des vomissements, une perte d'appétit et des douleurs abdominales. Cependant, ces symptômes sont vagues et non spécifiques. En cas de suspicion de surdosage, il est important de ne pas attendre l’apparition de symptômes. Les signes d'une atteinte du foie ne se produisent qu’après plusieurs heures ou plusieurs jours après l'ingestion. Plus vite le surdosage peut être détecté, plus grandes sont les chances de guérison.  

En cas d’ingestion massive de paracétamol, le patient doit être admis le plus rapidement possible à l’hôpital. Le traitement du surdosage consiste en l’administration précoce d’acétylcystéine (en milieu hospitalier).

A quoi faut-il faire attention lors de la prise de paracétamol?

Respectez les doses:

  • Chez l’adulte, dose maximale journalière de 4 grammes.

  • Chez l’enfant, dose maximale de 10 à 15 milligrammes par kilo de poids corporel.

  • Intervalle minimal de 4 heures entre deux prises.

  • Si vous utilisez d’autres médicaments contenant du paracétamol, vous devez vous assurer que la dose maximale n’est pas dépassée. Consultez les notices pour savoir quels médicaments contiennent du paracétamol.

  • Si vos douleurs ou votre fièvre persistent durant plus de trois jours, il est préférable de consulter un médecin.

Discutez de l’utilisation de paracétamol avec votre médecin:

  • Si vous prenez d’autres médicaments ou si vous en avez pris d’autres récemment . Ceci peut prévenir une éventuelle interaction médicamenteuse.

  • Si vous prenez  des médicaments contre l’épilepsie, la tuberculose, le SIDA,…: ces médicaments influencent le fonctionnement du foie et des reins.

  • Si vous consommez beaucoup d’alcool (plus de quatre unités par jour pour un homme, plus de 3 unités par jour pour une femme). L’ingestion de hautes doses de paracétamol peut provoquer plus rapidement des lésions du foie en cas de consommation chronique d’alcool.

  • Si vous suivez un régime basse calories ou si, en raison d’une maladie vous mangez peu/pas assez varié.  

Utilisation chronique

En cas de traitement prolongé avec de hautes doses de paracétamol, les fonctions rénales et hépatiques doivent être régulièrement contrôlées.

Prévention 

Soyez attentif pour éviter un surdosage. Voici quelques situations typiques qui peuvent mener à un surdosage. 

  • Maux de tête ou douleurs dentaires intenses conduisant à répéter les doses sans respecter d’intervalle suffisant entre les prises.

  • Ingestion accidentelle par les enfants de sirop contenant du paracétamol.

  • Une combinaison de médicaments contenant du paracétamol. Certains médicaments contiennent uniquement du paracétamol tandis que d’autres combinent le paracétamol avec d’autres produits.

Le paracétamol est vendu sous différents noms commerciaux qui ne permettent pas  de déduire si un médicament contient ou non du paracétamol. Consultez toujours les notices pour éviter ce genre d’erreur.

Par exemple, une consommation régulière de la combinaison Sinutab® et Dafalgan® peut conduire à un surdosage.

Voici quelques exemples de médicaments contenant du paracétamol en combinaison avec d’autres produits :

  • Lonarid-N®: paracétamol + caféine.

  • Perdolan Compositum®, Troc®, Excedryn®: paracétamol + acide acétylsalicylique + caféine.

  • Afebryl®: paracétamol + acide acétylsalicylique + acide ascorbique.

  • Algocod®: paracétamol + codéine.

  • Zaldiar®: paracétamol + tramadol.

  • Nevrine Codéine®: paracétamol + codéine + caféine.

  • Médicaments pour traiter les sinusites et les refroidissements: Niocitran® et Sinutab® (paracétamol + pseudo-éphédrine), Rhinofebryl® (paracétamol + chlorphénamine).

  • Toplexil® sirop: paracétamol + guaïfénésine + oxomemazine.

Respectez la dose journalière maximale

Lisez toujours la notice des médicaments pour savoir comment vous devez les utiliser et ce dont vous devez tenir compte.

En savoir plus

Le paracétamol est vendu sous différents noms commerciaux (Dafalgan, Dolol Instant, Lemsip, Panadol, Perdolan,…) et différentes formes (sirops, suppositoires, comprimés, formes orodispersibles, formes effervescentes,…). Il est disponible en pharmacie sans prescription médicale.

Note aux propriétaires d’animaux:

Sachez que le chat est très sensible à l’intoxication au paracétamol: n’administrez jamais de médicament contenant du paracétamol à un chat.