• Histoire du Centre Antipoisons belge
  • Trois petits tours dans la maison et au jardin
  • L'intoxication au monoxyde de carbone
 
 

Nouveautés

 
 

Quelles questions nous vous poserons lors de l’appel?

Gardez l’emballage du produit à portée de main.

  • L’âge de la victime: s’agit-il d’un enfant ou d’un adulte?
  • Le nom du produit à l’origine de l’intoxication (gardez l’emballage, le mode d’emploi, la notice à portée de main).
  • En quelle quantité (nombre de comprimés, cuillères à soupe ou à café,...) le produit a-t-il été ingéré?
  • Que s’est-il exactement passé (accident, tentative de suicide,...)?
  • Y a-t-il des symptômes de malaise ? Dans l’affirmative, lesquels?
 
 

Risque actuel

Les produits anti-limaces

La plupart des produits anti-limaces contiennent entre 4% et 6% de métaldéhyde. Le méthaldéhyde est toxique si il est ingéré. En cas de contact cutané, se rincer les mains à l’eau et au savon est suffisant. Que faire si un enfant a ingéré quelques granulés? Les chiens sont-ils sensibles au produit anti-limaces?

Berce géante et soleil

La sève de certaines plantes contient des substances provoquant des brûlures en cas d'exposition au soleil ou aux U.V d'un banc solaire.
 
 

Flash prévention

Les flacons d’huiles essentielles peuvent parfois ressembler à des flacons de médicaments (ex : gouttes pour les yeux). Conservez-les séparément. Ne placez pas de diffuseur d’huiles essentielles à portée des enfants. L’origine naturelle et végétale des huiles essentielles les font souvent considérer, à tort, comme inoffensives. Les huiles essentielles sont des préparations très concentrées et peuvent provoquer des symptômes d’intoxication en cas de surdosage.

Bienvenue au Centre Antipoisons

Vous trouverez sur ce site Internet les informations sur les principaux sujets pour lesquels le Centre Antipoisons est contacté. Nous vous donnons également des conseils sur la manière d’utiliser les produits en toute sécurité et sur l’étiquetage des produits.