L’eau: comment un exces peut s'avérer dangereux?

 
 
L’eau est vitale mais on oublie souvent qu’une trop grande absorption d’eau peut provoquer une intoxication.
 
 
 
 

Symptômes

Les symptômes les plus fréquents sont un gonflement des mains et des pieds, des nausées, vomissements, un malaise général, maux de tête, douleurs et crampes musculaires, confusion mentale et fatigue. Dans les cas les plus graves peuvent survenir des crises d’épilepsie, une perte de conscience et parfois un coma entraînant la mort.

Il est souvent difficile de reconnaître ces symptômes tant ils sont vagues. Les ressentir ne mène pas directement à la conclusion d’une intoxication. De plus, ils ressemblent très fort à ceux d’une déshydratation!

 
 
 
 

Traitement

Lorsqu’il y a un soupçon d’intoxication par l’eau, une hospitalisation urgente s’impose. Un traitement par solution saline hypertonique, diurétiques et cortisone devra rapidement être mis en place.   

 
 
 
 

Toxicité

En cas de consommation excessive d’eau, la concentration en sel dans le sang diminue (sodium) en raison d’une augmentation du volume sanguin. Le liquide du sang pénètre alors dans les tissus environnants (par exemple les cellules du cerveau) et provoque un gonflement. En cas d’œdème cérébral, le risque de décès est bien présent.

 
 
 
 

Risque

Deux types d’intoxication par l’eau:

  1. Une trop grande absorption d’eau. Lorsque la quantité d’eau bue est plus grande que la  quantité excrétée par les reins, le surplus d’eau s’accumule dans la circulation sanguine et ensuite dans les tissus. Des exemples typiques de situations causant ces problèmes sont les régimes ou cures détox (thé aux herbes, soupe, eau), le jeûne, les efforts physiques extrêmes (marathon, triathlon), certaines pathologies psychiques (schizophrénie, potomanie) et la consommation de drogues.  
  2. La rétention et l’accumulation de liquide dues au fait que le corps ne parvient pas à éliminer l’excédent de liquide. On retrouve cette situation dans le cas d’un mauvais fonctionnement des reins mais également lors de la consommation de certaines drogues comme l’xtc.
 
 
 
 

Prévention

Aussi étonnant que cela puisse paraître, boire trop d’eau en un court laps de temps peut entraîner un empoisonnement ou hyperhydratation.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, boire trop d’eau en un court laps de temps peut entraîner un empoisonnement ou hyperhydratation. Un adulte sain se nourrissant normalement peut boire jusqu’à 15 litres d’eau par jour. Pour une personne suivant un régime (strict), il ne s’agira que de 5 litres d’eau par jour maximum. Etant donné que l’excrétion urinaire d’une personne adulte est de 600 à 1.500 ml en moyenne par heure, il est déconseillé de boire plus de 1,4 litre d’eau par heure. Dans le cas où les valeurs sanguines montrent un taux de sodium trop faible (ex. en cas de régime très strict, période de jeûne, ...) ou lorsqu’il y a insuffisance rénale, une consommation de liquide de 700 ml par heure peut déjà être excessive.   

Il est important de boire suffisamment, de l’eau surtout. On peut dire qu’une consommation de deux litres par jour est normale. Pour les sportifs de haut niveau réalisant des efforts extrêmes, les boissons énergétiques contenant des sucres ajoutés et des électrolytes s’avèrent être une alternative intéressante pour éviter de boire des quantités excessives. En cas de problèmes de santé tels que diabète ou insuffisance rénale, il est conseillé de consulter un médecin qui déterminera la quantité maximale journalière de boissons.