Nouveautés

Lisez les conseils de sécurité avant d'utiliser un produit

Qui n’a jamais utilisé directement un produit sans lire l’étiquette ou la notice? On n’en voit pas vraiment l’intérêt, croyant à tort qu’un produit vendu au public ne peut pas être particulièrement dangereux. Pourtant, avant de se mettre au travail, mieux vaut lire les conseils de sécurité et examiner les symboles de danger.

Le Centre Antipoisons vous souhaite à tous de joyeuses vacances de Pâques.

Le Centre Antipoisons vous souhaite à tous de joyeuses vacances de Pâques. Nous vous donnons quelques conseils pour les vacances. Pour les produits spécifiques veuillez vous référer à notre site web.

Portez des vêtements de protection adaptés pour travailler avec des produits dangereux.

Se protéger lorsque l’on travaille avec des produits dangereux semble aller de soi. Et pourtant, il se produit régulièrement des accidents graves qui auraient pu être évités. On peut parfois les attribuer à l’inconscience ou à une connaissance insuffisante des substances dangereuses et des réactions qu’elles peuvent provoquer.

Pictogramme corrosif.

Chaque année, le Centre Antipoisons enregistre quelque 900 accidents domestiques impliquant des produits corrosifs (ou caustiques). Près d’un cas sur 5 concerne des enfants. Ces produits sont en vente partout et sont souvent utilisés sans précaution particulière avec comme conséquence de graves brûlures qui laissent parfois des lésions permanentes.

Marc Vancraenbroeck.

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de monsieur Marc Vancraenbroeck qui fut le premier directeur administratif du Centre Antipoisons entre 1979 et 1992. Tous ceux qui l’ont connu gardent de lui le souvenir d’un homme cultivé,  humaniste, amoureux de la langue française et très investi dans son travail.

Pamplemousse.

Manger fait partie de la vie et les Belges sont de bons vivants. Il arrive toutefois que certaines combinaisons aliments-médicaments posent problème. Voici quelques exemples de ces interactions.


Le lait n'est pas un antidote!

“Vite, vite, donnez- lui du lait comme antidote!” Cette légende a la vie dure. Le lait ne présente pourtant aucune propriété permettant de l’utiliser comme antidote. Le lait peut même parfois avoir l’effet inverse et donner envie de vomir. Les vomissements peuvent dans certain cas aggraver la situation, en cas d’ingestion d’un dérivé de pétrole par exemple ou chez une personne somnolente.

Depuis plus de 50 ans, le Centre Antipoisons occupe une place particulière dans l’aide médicale urgente: 24h/24 une équipe de médecins et de pharmaciens se relaie pour répondre à quelque 55.000 appels/an provenant du public et des professionnels de la santé.

Le Centre Antipoisons engage:

Prenez l’habitude de refermer les flacons.

Les jeunes enfants partent très tôt à la découverte de la maison, bien avant d’être capables de distinguer ce qui est dangereux de ce qui ne l’est pas, ce qui se mange de ce qui ne se mange pas.

Demandez toujours l'avis d'un médecin avant de donner du charbon activé

Le charbon de bois médicinal, aussi appelé charbon activé, est une poudre très fine préparée à partir de charbon d’origine végétale. En cas d’intoxication aiguë par ingestion il peut être utile pour diminuer l’absorption d’un toxique.

Pages