Amiante

 
 
L’asbeste ou amiante est le nom sous lequel on regroupe différentes sortes d’un minéral naturel composé de silicates. Au microscope, il se présente sous forme de très fines fibres en forme d’aiguille. L’amiante a été utilisé de 1945 à 2001 avec un pic entre 1955 et 1985. La date de construction ou de rénovation d’un bâtiment peut donner une première indication sur la présence d’amiante. La plupart des matériaux en asbeste-ciment présentent une structure gaufrée caractéristique. L’amiante cause de graves problèmes de santé. C’est pourquoi la production et l’utilisation de matériaux contenant de l’amiante n’est plus autorisée en Belgique depuis 2005.
 
 
 
 

Toxicité

Les fibres d’amiante peuvent être responsables de plusieurs maladies.

Les fibres d’amiante peuvent être responsables de plusieurs maladies:

  • Plaques pleurales: épaississement de la plèvre (membrane entourant les poumons) qui peuvent se calcifier. Ces plaques apparaissent 15 à 20 ans après le début de l’exposition et sont le témoin d’une exposition à l’amiante.
  • Mésothéliome: cancer de la plèvre ou du péritoine (membrane entourant la cavité abdominale). Il se développe 25 à 40 ans après le début de l’exposition. C’est une maladie à issue fatale.
  • Asbestose: fibrose pulmonaire à l’origine de difficultés respiratoires et d’une plus grande sensibilité aux infections. La maladie se développe entre 10 et 20 ans après le début de l’exposition à l’amiante.
  • Cancer du poumon: se développe 15 à 25 ans après le début de l’exposition. Le risque de cancer est plus important chez les fumeurs.
  • Cancer de l’épiglotte: il a été récemment admis que ce type de cancer pouvait être attribué à une exposition à l’amiante.
 
 
 
 

Risque

L’amiante devient un danger pour la santé lorsque des fibres se libèrent et sont inhalées. Autrement dit, il ne faut jamais forer, poncer ou scier dans un matériau qui pourrait contenir de l’amiante. L’ingestion ou le contact avec la peau ne présente pas de danger. Le risque de développer une maladie suite à l’inhalation de fibres d'amiante augmente en fonction du nombre d’expositions, de leur durée et de la concentration en fibres dans l’air.

Les expositions massives à l’amiante appartiennent au passé. Actuellement le risque réside dans le traitement sans précautions de matériaux contenant de l’amiante lors de travaux de rénovation par exemple. Séjourner à proximité d’endroits où de l’amiante est déversé et laissé à découvert est également une situation à risque.

 
 
 
 

Prévention

Mieux vaut considérer les matériaux suspects comme étant de l’asbeste jusqu’à preuve du contraire.

Mieux vaut considérer les matériaux suspects comme étant de l’asbeste jusqu’à preuve du contraire. L’identification peut se faire par un spécialiste et/ou par demande d’analyse auprès d’un laboratoire agréé. Une analyse coûte environ 45 euro.

 
 
 
 

En savoir plus?

Liens utiles:

  • L'amiante dans le guide de A à Z du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.
  • Bruxelles environnement: info fiche 'Le point sur l'amiante' (lien).
  • Wallonie environnement: brochure 'L'amiante dans et autour de la maison' (lien).