Eau de Javel

 
 
Le mélange de l’eau de Javel avec un acide cause de nombreux accidents, par exemple lors du nettoyage de la cuvette des toilettes avec un détartrant sur lequel on verse de l’eau de Javel. De dangereuses vapeurs de chlore se dégagent immédiatement. N’utilisez donc jamais d’eau de Javel avec d’autres produits comme un déboucheur ou un détartrant.
 
 
 
 

Symptômes

Inhalation

Le mélange d’un acide avec de l’eau de Javel est une cause fréquente d’accident, par exemple lors de l’utilisation d’eau de Javel avec un détartrant pour nettoyer la cuvette des toilettes. L’acide du détartrant réagit avec l’eau de Javel pour former des vapeurs de chlore. Il arrive parfois que des vapeurs de chlore se dégagent lors de l’utilisation d’eau de Javel concentrée sans qu’il y ait mélange avec un autre produit.  

  • L’inhalation d’une bouffée de vapeurs de chlore peut entraîner une irritation des voies respiratoires supérieures avec de la toux, un écoulement du nez, un larmoiement et des picotements de la gorge.  
  • Lors d’une inhalation prolongée ou chez les personnes ayant des antécédents d’asthme ou d’allergie, des symptômes plus marqués tel qu’essoufflement et douleur respiratoire peuvent survenir.

Ingestion

  • Solution diluée: l’ingestion d’une petite quantité d’eau de Javel prête à l’emploi ne présente pas de danger. Des symptômes modérés d’irritation digestive peuvent survenir. De grandes quantités peuvent entraîner une irritation importante des muqueuses de la bouche, de l’œsophage et de l’estomac. 

  • Solution concentrée: l’ingestion peut entraîner des brûlures de la bouche, de l’oesophage et de l’estomac.

Contact avec la peau

En fonction de la concentration de l’eau de Javel, le contact avec la peau n’entraînera soit aucun symptôme (solution prêtes à l’emploi), soit des signes d’irritation de la peau ou de graves brûlures (solutions très concentrées).

Projection dans l’œil

En fonction de la concentration de l’eau de Javel, une projection dans l’œil entraînera une légère irritation ou de graves brûlures (solutions très concentrées). 

 
 
 
 

Traitement

Le mélange de l’eau de Javel avec un acide cause de nombreux accidents, par exemple lors du nettoyage de la cuvette des toilettes avec un détartrant sur lequel on verse de l’eau de Javel.

Inhalation

  • En cas d’inhalation d’une bouffée de vapeur chlorée avec irritation des voies respiratoires supérieures, larmoiement, nez qui coule picotement de la gorge, quittez immédiatement le lieu de l’accident. Généralement les symptômes disparaissent spontanément en quelques heures.

    Si les symptômes persistent plus de six heures après l’exposition, consultez un médecin.

  • Consultez immédiatement un médecin si des symptômes graves se manifestent d’emblée (si avez du mal à respirer, la sensation d’étouffer).

  • Il est conseillé aux personnes asthmatiques ou allergiques qui présentent des symptômes de consulter immédiatement leur médecin.

Ingestion

Ne faites pas vomir la victime 

  • Solution diluée: en cas d’ingestion d’une petite quantité d’eau de Javel, donnez de l’eau à boire pour diluer le produit et diminuer l’effet irritant. En cas de mal à l’estomac, un médicament protecteur d’estomac peut être administré. En cas d’ingestion d’une grande quantité, donnez de l’eau à boire et envoyez immédiatement la victime à l’hôpital.

  • Solution concentrée: donnez de l’eau à boire et envoyez immédiatement la victime à l’hôpital. 

Contact avec la peau

  • Solution diluée: rincez abondamment la peau à l’eau et enlevez les chaussures et les vêtements contaminés. Ces mesures devraient suffire. Si une irritation survient malgré tout, demandez l’avis d’un médecin.

  • Solution concentrée: rincez abondamment la peau à l’eau ou prenez une douche pendant 30 minutes. Entretemps, enlevez les chaussures et les vêtements contaminés. En cas d’irritation de la peau, consultez un médecin.  

Projection dans l’œil

Dans tous les cas:

  • Rincer l’œil abondamment à l’eau pendant 10 minutes au moins.

  • Evitez de faire couler l’eau dans l’œil non atteint. Ecartez les paupières autant que possible.

  • Porteurs de lentilles de contact: si les lentilles s’enlèvent facilement, enlevez-les avant de rincer.

Après le rinçage:

  • Solution diluée: ne mettez ni goutte ni onguent dans l’œil. Si l’irritation persiste une heure après le rinçage, consultez un médecin. 

  • Solution concentrée: après le rinçage - toujours prioritaire - rendez-vous aux urgences d’un hôpital pour un examen ophtalmologique.

 
 
 
 

Toxicité

d’hypochlorite de sodium

L’eau de Javel est une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium. Différentes concentrations sont disponibles sur le marché.  

Le pH d’une solution d’hypochlorite de sodium varie entre 11 et 12. Ce pH basique est dû à l’addition d’hydroxyde de soude pour empêcher la libération de gaz chlore. Le chlore se libère d’une solution d’hypochlorite lorsque le pH s’abaisse en dessous de 5.

L’hypochlorite de soude est une substance très réactive. En présence d’un acide, l’hypochlorite se décompose et libère du chlore gazeux.

L’hypochlorite de sodium est surtout utilisé pour son pouvoir désinfectant. Il possède des propriétés bactéricides, virucides, fongicides et sporicides.   

 
 
 
 

Risque

  • L’exposition à des solutions diluées  (1-5 % d’hypochlorite de sodium, eau de Javel de ménage prête à l’emploi) présente peu de risque de symptômes graves sauf en cas d’ingestion de grandes quantité, d’exposition prolongée ou de mélange avec d’autres produits. 

  • L’exposition à des solutions concentrées (> 5 % d’hypochlorite de soude) présente un réel risque de symptômes graves.

 
 
 
 

Prévention

  • Ne mélangez jamais d’eau de Javel avec d’autres produits.

  • Ne transvasez jamais d’eau de Javel dans des récipients à usage alimentaire pour éviter les ingestions accidentelles.

  • Gardez l’eau de Javel hors de portée des enfants.

 
 
 
 

En savoir plus?

L’eau de Javel est une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium.

L’hypochlorite de sodium a une longue histoire. Vers 1785, dans le village de Javel, le français Berthollet met au point un procédé  de blanchiment utilisant une solution d’hypochlorite. Le produit est commercialisé sous le nom de « liqueur de Javel ». Actuellement, l’eau de Javel reste un nom très répandu pour désigner une solution d’hypochlorite de sodium. L’hypochlorite de sodium se présente sous forme de solutions diluées ou concentrées.

  • Les solutions diluées (1-5 % d’hypochlorite de soude) comprennent les eaux de javel de ménage prêtes à l’emploi ou les solutions obtenues en diluant des « comprimés de chlore » dans de l’eau. Ces « comprimés de chlore » sont des comprimés à base de dichloroisocyanurate (synonyme: troclosène). En solution dans l’eau le dichloroisocyanurate se transforme en hypochlorite de soude pour obtenir une solution d’eau de Javel. Suivant le nombre de comprimés utilisé par volume d’eau, on obtient des solutions diluées ou concentrées.
  • Les solutions concentrées (> 5 % d’hypochlorite de soude) comprennent les eaux de Javel de ménage à diluer avant utilisation, les eaux de Javel industrielles, les produits chlorés pour piscine et les solutions concentrées préparées à partir de comprimés de chlore.