La méduse à croix brune

La méduse à croix brune (Gonionemus vertens). [Photo:© ILVO-Hans-Hillewaert]
La méduse à croix brune (Gonionemus vertens).
La méduse à croix brune (Gonionemus vertens).
La méduse à croix brune (Gonionemus vertens). [Photo:© ILVO-Hans-Hillewaert]
La méduse à croix brune (Gonionemus vertens).
La méduse à croix brune (Gonionemus vertens).

Nom scientifique: Gonionemus vertens.
Nom commun FR: Méduse à croix brune.
Nom commun NL: Kruiskwal.

Dans le plan d’eau du Spuikom à Ostende, la présence de Gonionemus vertens ou méduse à croix brune, a été signalée en juin 2014. C’est une petite méduse de deux à 4 cm de diamètre originaire du Japon et de la mer d’Okhotsk. Elle se fixe souvent sur des algues. L’ombelle est transparente et laisse voir 4 canaux bruns radiaires bruns, disposés en forme de croix où sont fixés les organes reproducteurs. Le bord de l’ombrelle porte de nombreux tentacules.

C’est une méduse très urticante: le contact entraîne une sensation de brûlure suivie d’un érythème (rougeur) et parfois de vésicules. Une publication ancienne décrit des symptômes généraux chez des patients ayant nagé dans une eau où gonionemus vertens était la seule méduse présente: faiblesse, fatigue, douleurs dans les muscles et les articulations, spasmes musculaires, fièvre. Il est possible que les symptômes observés après exposition à cette méduse dans son milieu d’origine soient plus sévères que ceux observés dans l’océan Atlantique. 

Une réaction de type allergique peut également se développer: elle se manifeste par une rhinite, un larmoiement, de la toux et des difficultés respiratoires.