Cotonéaster (Cotoneaster horizontalis)

 
 

Traitement

Les petits fruits ronds sont orange rouge et contiennent 2 à 4 pépins.
Les petites feuilles sont de couleur vert foncé brillante et prennent en automne et au début de l’hiver une couleur rouge écarlate.
1
2

Les baies du Cotonéaster ou faux cognassier sont peu toxiques.

  • Pour l’ingestion de moins de 10 baies par un enfant, il suffit de lui faire boire un peu d’eau.
  • En cas d’ingestion de plus grandes quantités, contactez votre médecin ou le Centre Antipoisons (070 245 245).
  • De même, lorsque l’enfant a ingéré d’autres parties de la plante (feuille, tige, racine), appelez le Centre Antipoisons.

Si après l’ingestion d’un petit nombre de baies, l’enfant présente quand même des symptômes, contactez votre médecin ou le Centre Antipoisons. Il s’agit peut-être d’un problème d’identification de la plante ou d’un autre problème de santé. 

 
 
 
 

Toxicité

Toutes les espèces de cotonéaster contiennent des dérivés de l’acide cyanhydrique: de l’amygdaline dans les graines, de la prunasine dans les feuilles et l’écorce; les concentrations diffèrent en fonction de l’espèce. Les dérivés de l’acide cyanhydrique sont très toxiques. Cependant, jusqu’à présent, aucun symptôme d'intoxication grave n'a été signalé.

 
 
 
 

En savoir plus?

Latin : Cotoneaster horizontalis. Néerlandais: Vlakke dwergmispel.

Le cotonéaster horizontal fait partie de la famille des malacées (malaceae). Les petites feuilles sont de couleur vert foncé brillante et prennent en automne et au début de l’hiver une couleur rouge écarlate. Les petites fleurs rouges et blanches sont solitaires ou par deux. Les petits fruits ronds sont orange rouge et contiennent 2 à 4 pépins.