La méduse cyanée bleue

La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii) apparaît dès le mois de mars et est présente jusqu’en août.
La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii). Le contact avec les tentacules provoque une sensation de brûlure et une irritation comparables aux piqûres d’orties.  [Photo © Dan Bolt - http://www.underwaterpics.co.uk/]
La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii)
La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii). Le contact avec les tentacules provoque une sensation de brûlure et une irritation comparables aux piqûres d’orties.  [Photo © Dan Bolt - http://www.underwaterpics.co.uk/]
La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii) apparaît dès le mois de mars et est présente jusqu’en août.
La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii). Le contact avec les tentacules provoque une sensation de brûlure et une irritation comparables aux piqûres d’orties.  [Photo © Dan Bolt - http://www.underwaterpics.co.uk/]
La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii)
La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii). Le contact avec les tentacules provoque une sensation de brûlure et une irritation comparables aux piqûres d’orties.  [Photo © Dan Bolt - http://www.underwaterpics.co.uk/]

Nom scientifique: Cyanea lamarckii
Nom commun FR: Méduse chevelue, cyanée bleue
Nom commun NL: Blauwe haarkwal

La cyanée bleue ou méduse chevelue (Cyanea lamarckii) apparaît dès le mois de mars et est présente jusqu’en août.
Son ombrelle en forme de champignon aplati est translucide, teintée d’un bleu profond, couleur bleuet. Elle possède des tentacules longs et fins pouvant mesurer plusieurs mètres.

Le contact avec les tentacules provoque une sensation de brûlure et une irritation comparables aux piqûres d’orties.