Amanite tue-mouches (Amanita muscaria)

 
 
L’amanite tue-mouches (Amanita muscaria), très caractéristique, est facile à identifier. Elle est parfois consommée volontairement pour ses effets hallucinogènes. Ce champignon contient de l’acide iboténique, du muscimol et de la muscazone. L’amanite tue-mouches est responsable d’une intoxication où dominent les symptômes neuropsychiques. Ce tableau toxique est connu sous le nom de syndrome myco-atropinien ou syndrome panthérinien du nom de l’amanite panthère qui provoque une intoxication du même type.
 
 
 
 

Période d'incubation

Le délai entre l’ingestion et l’apparition des symptômes est de 30 minutes à trois heures.

 
 
 
 

Symptômes

L’amanite tue-mouches (Amanita muscaria), très caractéristique, est facile à identifier.
Amanite tue-mouches (Amanita muscaria).
Amanite tue-mouches (Amanita muscaria) - Photo: Johan Allard.
1
2
3

L’intoxication se déroule en deux phases:

  • Durant la première phase, on observe des troubles du comportement, de l’euphorie ou de la colère, de l’agitation, de la désorientation, du délire, des hallucinations.

  • Période de sommeil profond: au premier état d’excitation succède une période de torpeur voire un coma dans les cas graves. La victime a parfois aussi des sympômes digestifs mineurs tels que nausées, vomissements et diarrhée.

Guérison en 12 à 24h.

 
 
 
 

Traitement

Le traitement est symptomatique, il n’y a pas d’antidote.