Moisissures dans les habitations

 
 
Les moisissures sont des champignons microscopiques présents dans la nature. Elles sont amenées dans nos habitations par les courants d’air ou les êtres vivants, hommes ou animaux domestiques. Lorsque les conditions sont favorables, en milieu humide par exemple, ces moisissures peuvent se développer et libérer des spores ou parfois même des substances toxiques, appelées mycotoxines. L’une des manifestations les plus connues du développement de moisissures est l’apparition de taches sur les murs. On peut également trouver des moisissures sur les joints (cuisine, salle de bains, châssis, etc.), sur les rideaux de douche, et d’une manière générale dans tous les endroits présentant un haut taux d’humidité.
 
 
 
 

Symptômes

Il est difficile d’établir un lien direct entre la présence de moisissures et des problèmes de santé.

Les symptômes possibles lors d’une exposition à des moisissures peuvent varier d’une personne à l’autre. Parmi les plaintes les plus courantes figurent des allergies, de l’asthme, une irritation du nez, des yeux et/ ou de la peau, un écoulement du nez, etc.

Il est difficile d’établir un lien direct entre la présence de moisissures et des problèmes de santé. D’autres facteurs de pollution intérieure comme la fumée de tabac, les solvants, les particules fines, le radon, le monoxyde de carbone peuvent également jouer un rôle.

 
 
 
 

Traitement

Si vous constatez la présence de moisissures vous pouvez prendre les mesures suivantes :

  • Si la surface contaminée est petite et que la contamination est peu profonde, il est possible de nettoyer les moisissures soi-même, à l’aide d’eau de Javel diluée ou d’un produit biocide anti moisissures.  Attention à ne pas utiliser l’eau de javel en combinaison avec d’autres produits afin d’éviter le dégagement de vapeurs irritantes. Si vous utilisez un biocide, lisez l’étiquette et respectez les précautions d’emploi.
  • Si la surface contaminée est importante, il sera vraisemblablement nécessaire de faire appel à une entreprise de nettoyage spécialisée.

Le nettoyage des moisissures n’agit en aucune manière sur la cause de leur développement. Sous la rubrique « Prévention »  vous trouverez quelques conseils pour éviter l’apparition de moisissures.

Si vous suspectez un problème de santé en lien avec la présence de moisissures, consultez d’abord votre médecin traitant. S’il le juge nécessaire, il pourra demander l’intervention d’un service d’analyse. Ces services existent dans les trois régions du pays et interviennent suivant des modalités diverses:

L’Institut de Santé Publique (ISP-WIV) propose également certains services et dispose d’experts et d’un laboratoire d’analyse. Cependant, un contact direct avec eux est réservé uniquement aux professionnels. Les particuliers doivent d’abord passer par leur médecin traitant et les demandes doivent être adressées aux services régionaux concernés. De plus amples informations sont disponibles sur le site Indoorpol de l’ISP-WIV: https://indoorpol.wiv-isp.be/fr/default.aspx

Certaines entreprises privées réalisent également des analyses à la demande.

 
 
 
 

Risque

Les groupes à risques sont: les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes souffrant d’asthme ou de problèmes respiratoires, les personnes dont les défenses immunitaires sont affaiblies (malades du SIDA, personnes traitées par des médicaments immunosuppresseurs pour soigner un cancer, un rhumatisme ou une maladie auto-immune).

 
 
 
 

Prévention

Les moisissures ne sont pas toujours visibles.

Certains signaux peuvent vous aider à détecter la présence de moisissures

  • Présence de taches sur les murs, sur les joints, sur le rideau de douche, etc.
  • Odeurs de moisi ou de terre.

Les moisissures ne sont pas toujours visibles: elles peuvent de développer dans les murs, derrières les plinthes ou les meubles.

L’apparition de moisissures dans une habitation peut être la conséquence de plusieurs facteurs:

  • La vie dans une habitation  ( respiration, transpiration, cuisine, lessive….) est source d’humidité. Etendre du linge humide dans une pièce peu ventilée est un exemple courant.
  • Un manque de ventilation des pièces ou des variations de température peuvent entraîner de la condensation sur les murs.
  • La conception du bâtiment peut parfois être mise en cause.
  • Présence de plaques d’humidité après un dégât des eaux (habitation en zone inondable)  
  • Isolation trop importante de nouvelles constructions.

 

Quelques conseils pour prévenir le développement de moisissures:

  • Veillez à une aération permanente de l’habitation en laissant les fenêtres entrouvertes, en plaçant des grilles de ventilation ou un système de ventilation mécanique. Pendant les travaux de peinture ou de nettoyage, il peut être nécessaire d’ouvrir largement portes et fenêtres pour renouveler rapidement l’air de la pièce.  
  • Limitez autant que possible la production d’humidité à l’intérieur du logement : n’étendez pas votre linge dans une pièce confinée. Préférez le séchage à l’extérieur ou l’emploi d’un sèche-linge (si possible avec évacuation extérieure). Attention : certains sèche-linge sont des modèles dits à condensation. Il est nécessaire de bien ventiler la pièce lors de l’utilisation de ces modèles afin de prévenir l’apparition d’humidité.
  • Evitez la circulation de vapeur d’eau dans l’habitation, surtout d’une pièce chaude vers une pièce froide car la vapeur va se condenser au contact de murs froids.
  • Veillez à aérer lorsque des personnes sont réunies dans une pièce. 
  • Par temps humide ou très froid il est préférable de laisser un minimum de chauffage lorsque vous quittez le logement pour éviter le refroidissement des murs.
  • Si vous êtes victime d’un dégât des eaux, faites les réparations nécessaires sans attendre.
  • Prenez contact avec votre propriétaire si vous constatez des problèmes d’humidité dans le logement.
  • Si vous restaurez ou rénovez  un bâtiment, demandez conseil à un professionnel.

Si des moisissures se sont développées dans votre logement, il est conseillé de limiter au maximum l’exposition des personnes à risques (voir plus haut) en attendant une solution définitive.