• Les pictogrammes de danger
  • Le Centre Antipoisons belge expliqué en deux minutes
  • Napoléon a-t-il été empoisonné?
 
 

Nouveautés

 
 

Quelles questions nous vous poserons lors de l’appel?

Gardez l’emballage du produit à portée de main.

  • L’âge de la victime: s’agit-il d’un enfant ou d’un adulte?
  • Le nom du produit à l’origine de l’intoxication (gardez l’emballage, le mode d’emploi, la notice à portée de main).
  • En quelle quantité (nombre de comprimés, cuillères à soupe ou à café,...) le produit a-t-il été ingéré?
  • Que s’est-il exactement passé (accident, tentative de suicide,...)?
  • Y a-t-il des symptômes de malaise ? Dans l’affirmative, lesquels?
 
 

Risque actuel

Réactions allergiques au henné noir

L’ajout de PPD (paraphénylènediamine) au henné permet d’obtenir une couleur noire. La législation européenne interdit la présence de PPD dans les produits cosmétiques destinés à être appliqués sur la peau.

Boissons énergisantes et caféine

Des études ont montré que la consommation de boissons énergisantes en association avec de l'alcool réduit la perception des effets de l'alcool sur l’organisme. Autrement dit, la personne qui mélange de l'alcool avec des boissons énergisantes sera moins susceptible de percevoir les symptômes d’une intoxication à l'alcool. Cela augmente le risque d’alcoolisme et de lésions liées à l'alcool (comportements à risque, accidents…).
 
 

Flash prévention

Si vous cassez un thermomètre médical au mercure, ramassez rapidement le mercure répandu pour éviter qu’il ne s’évapore. Un bref contact cutané n’est pas dangereux, les vapeurs de mercure le sont. Cliquez ici pour savoir comment ramasser les débris d’un thermomètre.

Bienvenue au Centre Antipoisons

Vous trouverez sur ce site Internet les informations sur les principaux sujets pour lesquels le Centre Antipoisons est contacté. Nous vous donnons également des conseils sur la manière d’utiliser les produits en toute sécurité et sur l’étiquetage des produits.