Réactions allergiques au henné noir

 
 
L’utilisation du henné d’origine végétale pose peu de problèmes pour la santé. L’ajout de paraphénylènediamine (PPD) au henné permet d’obtenir une couleur noire. La paraphénylènediamine est une substance très allergisante. Elle provoque chez certaines personnes une réaction allergique. Cette allergie va persister toute la vie avec des conséquences au quotidien.
 
 
 
 

Symptômes

Réaction cutanée sévère après un tatouage au henné noir.
Réaction cutanée après un tatouage au henné noir .
1
2

Lorsqu’un tatouage temporaire est réalisé avec un produit contenant de la PPD (« Henné noir »), un eczéma peut apparaître une quinzaine de jours plus tard: la zone traitée gonfle, devient rouge, démange et une éruption (eczéma de contact) apparaît sur les traces du dessin initial.

A long terme, une allergie à la PPD peut apparaître et dès lors, tous les produits contenant cette substance (étiquetée comme “diaminobenzène”) doivent être évités.

 
 
 
 

Traitement

Que faire en cas de réaction cutanée au henné noir?

Cette éruption se traite par des crèmes à base de corticoïdes. Un traitement aux corticoïdes par voie générale est parfois nécessaire. La guérison peut prendre trois à quatre semaines et l’éruption laisse parfois sur la peau une coloration brune qui peut persister longtemps.

 
 
 
 

Toxicité

Structure chimique de la paraphénylènediamine.

Le vrai henné provient d’une plante. Les réactions allergiques sont rares et surviennent le plus souvent chez des personnes professionnellement exposées.

La couleur naturelle du henné est brun rouge. Pour obtenir une couleur plus foncée, on ajoute d’autres ingrédients: s’il s’agit d'extraits d’indigo (Indigofera tinctoria), cela ne pose pas de problème.

Mais le plus souvent, c’est de la paraphénylènediamine (PPD), un produit de synthèse bon marché qui est ajouté.

La PPD est une substance allergisante. C’est pour cela que la législation européenne interdit la présence de PPD dans les produits cosmétiques destinés à être appliqués sur la peau.
Parmi les cosmétiques, seules les teintures pour cheveux peuvent contenir de la PPD, à une concentration maximale de 6 %. Les produits contenant de la paraphénylènediamine ne peuvent être utilisés pour la coloration des cils ou des sourcils. La présence de PPD dans une teinture pour cheveux doit être signalée sur l’étiquette  par la phrase « contient des diaminobenzènes » et l’avertissement «peut provoquer une réaction allergique ».

Lorsqu’une allergie à la PPD s’est déclarée, des réactions d’hypersensibilité vont survenir pour tout contact avec un produit contenant de la paraphénylènediamine, même aux concentrations autorisées. A chaque contact, cette réaction sera de plus en plus marquée. La personne devenue allergique devra éviter le contact avec de nombreux produits.

Conséquences à long terme.
La paraphénylènediamine est un produit fort utilisé dans l’industrie. Elle peut se rencontrer dans le caoutchouc (poignées de vélo, bottes), tuyaux de pompe à essence…, la fourrure, les textiles (les jeans par exemple), les colorants pour cheveux, les cirages, les plastiques, les encres d’imprimerie, les réactifs de photographie...

Il faut tenir également compte des allergies croisées avec certains filtres présents dans des crèmes solaires: le PABA (acide para aminobenzoïque) et les dérivés PABA.

L’allergie à la paraphénylènediamine peut empêcher l’exercice de certains métiers.

 
 
 
 

Prévention

Le henné naturel a une couleur brun-rouge.

Eviter le henné noir coloré à la PPD. S’informer auprès de la personne qui fait le tatouage de la composition du henné.

On reconnaît le henné naturel à sa couleur brun-rouge, mais aussi au temps d’application du henné sur la peau. En effet, le henné doit rester une douzaine d’heures sur la peau pour obtenir un effet .Si on peut retirer le henné après une heure, il s’agit selon toute vraisemblance du henné noir.

 
 
 
 

En savoir plus?

Le henné provient de la plante de henné (Lawsonia Inermis) dont les feuilles sont réduites en poudre après séchage. La pâte obtenue en ajoutant de l’eau à cette poudre sert à dessiner des motifs sur la peau.  Après une douzaine d’heures, le henné pénètre dans la peau. Les résidus de pâte séchée sont prudemment enlevés, laissant apparaître un motif brun-rouge. Le motif disparaît en quelques semaines.